Activités en Normandie

Les différentes activités comme la construction des fondations gravitaires et l’exploitation-maintenance permettront à la normandie de bénéficier du plus grand nombre de retombées économiques et de création d’emplois liées à la filière industrielle nouvelle de l’éolien en mer.

Construction des fondations gravitaires au Havre

0

Le port du Havre accueillera le site de construction des 71 fondations gravitaires prévues pour les éoliennes du projet de Fécamp. Chaque fondation, d’un poids total de l’ordre de 5 000 tonnes et mesurant entre 50 et 60 mètres de hauteur, sera transportée par voie maritime sur la zone du projet. Ce chantier d’envergure mobilisera 600 personnes pendant environ 2 ans.

Exploitation et maintenance à Fécamp

0

La maintenance des éoliennes sera assurée depuis le port de Fécamp. Ce port offre l’avantage de se situer à proximité du projet, d’être accessible en permanence et bénéficie d’une longueur de quai compatible avec l’accueil des navires de maintenance. Une centaine d’emplois (techniciens, marins et ingénieurs) sera ainsi créée localement pendant toute la durée d’exploitation du projet, soit environ 25 ans.

Usine Siemens-Gamesa au Havre

0

Sur le quai Joannes Couvert du Havre, au sein de l’usine construite par Vinci, les pales, nacelles et génératrices des éoliennes Siemens-Gamesa Renewable Energy seront construites dès 2021. Ces composants seront acheminés jusqu’à Cherbourg afin d’être préassemblés pour enfin être installés en mer.

Site de pré-assemblage

0

Les différentes pièces des éoliennes, fabriquées au Havre, seront assemblées sur le futur site de pré-assemblage à Cherbourg. Ce site servira également de lieu de transit vers le parc en mer.

Implication des PME et PMI locales

Une équipe chargée des relations portuaires, industrielles et territoriales a été mise en place et travaille à accompagner les entreprises locales vers le marché de l’éolien en mer.

Cette équipe mène, avec l’aide des acteurs économiques locaux, des actions d’information des entreprises et des acteurs socio-économiques sur les besoins industriels du projet et les opportunités de création d’activités associées. Des rencontres sont régulièrement organisées entre le maître d’ouvrage et les entreprises de la région.