Mât de mesures

Installé début février 2015 à 13 km des côtes, le mât de mesures permet de compléter les données techniques et environnementales récoltées depuis 2007.

Un outil de mesures techniques

 

L’installation d’un parc éolien en mer requiert une connaissance précise des conditions atmosphériques et océanographiques. Outre la vitesse et la direction des vents, le mât de mesures permet de connaître avec précision des données importantes comme la hauteur des vagues, la force du courant, la température de l’air et de l’eau, etc.

Un outil de suivi de la faune marine

 

Le mât de mesures est également une opportunité unique de disposer d’un point d’observation au sein de la zone du futur parc éolien en mer et de compléter les études menées sur la faune marine telle que les oiseaux, les chauves-souris et les mammifères marins.

Différents outils comme un radar permettent de suivre la trajectoire des oiseaux, améliorant ainsi notre connaissance du comportement des espèces fréquentant cette zone et en particulier celui des espèces migratrices. Sous l’eau, un système d’hydrophones est installé afin de détecter la présence de certains mammifères marins.

Découvrez les principaux outils installés sur le mât de mesures

1 - Mesures du vent :

Anémomètres, girouettes,…

2 - Mesures atmosphériques :

Température, humidité, pression, visibilité,…

3 - Mesures environnementales :

Suivi des oiseaux, des mammifères marins, des chauves-souris,…

4 – Mesures océanographiques :

Force des vagues et du courant marin, hauteur d’eau, suivi de la turbidité, température de l’eau,…

Schéma de principe du mât de mesures

Découvrez en vidéo la construction et l'installation en mer du mât de mesures

l’installation d’un mât de mesures sur la zone du projet éolien en mer de Fécamp a permis de tester un nouveau type de fondation gravitaire.

Qu’est ce qu’une fondation gravitaire ?

 

Le résultat des études menées depuis 2007 sur la zone du projet a conduit à sélectionner des fondations gravitaires pour l’ensemble des éoliennes du projet.

Construites en béton puis posées sur le fond marin, la masse importante de ces fondations, de l’ordre de 5 000 tonnes, suffit à assurer la stabilité et à supporter le poids des équipements.

Une innovation de poids

 

À la différence des fondations gravitaires classiques, dont le transport nécessite d’importants moyens maritimes (barge ou navire avec grues), la structure de 1 800 tonnes réalisée au Havre présente la particularité de flotter durant son transport. Celui-ci a ainsi été effectué à l’aide de remorqueurs classiques, présents en nombre localement.

Construction de la fondation gravitaire innovante

 

D’un poids total de 1 800 tonnes, la fondation gravitaire innovante du mât de mesures a été construite sur le port du Havre, quai de Bougainville.

Le ferraillage de la structure en béton armé, d’un diamètre de 23 mètres, a débuté au printemps 2014. Durant 6 mois, le chantier a mobilisé une cinquantaine de personnes issues d’une quinzaine d’entreprises locales et a permis la réalisation de 2 200 heures d’insertion.

Au total, la structure (fondation et équipements de mesures) représente une hauteur de 90 mètres de haut.

Mise à l’eau et transport de la fondation et du mât de mesures

 

Un convoi maritime a assuré, durant une vingtaine d’heures, le remorquage de l’ensemble sur environ 50km jusqu’au site d’installation situé au large de Fécamp. Une opération assurée avec beaucoup de professionnalisme par trois remorqueurs havrais et suivie de près par plusieurs navires accompagnateurs.

Une fois sur place, les vannes de la fondation ont été ouvertes. Lestée d’eau de mer, elle s’est posée par une trentaine de mètres de profondeur. Opération réussie !

La construction de la fondation gravitaire innovante du mât de mesures a été soutenue par la Région Haute-Normandie.