Questions-Réponses > Industrie et emploi

L’éolienne Haliade sera entièrement fabriquée en France. General Electric prévoit pour cela la création de 4 nouvelles usines:

  • 2 usines à Saint-Nazaire pour la fabrication des génératrices et des nacelles.
  • 2 usines à Cherbourg pour la fabrication des pales et des mâts.

GE prévoit également la création à Nantes d’un centre unique en France d’ingénierie et de R&D (recherche et développement) sur l’éolien en mer.

Le parc éolien en mer de Fécamp est au centre d’un plan industriel ambitieux, créateur de 7 000 emplois en France.

General Electric, fournisseur exclusif des éoliennes Haliade 150, prévoit de créer quatre usines en France pour fabriquer les composants clés de l’éolienne et un centre d’ingénierie et de Recherche et Développement. Ces sites permettront la création de 5 000 emplois qualifiés.

Le consortium, lauréat de plusieurs projets en France, prévoit d’implanter des sites industriels pour la construction des fondations et l’assemblage des éoliennes ainsi que des centres d’exploitation-maintenance à proximité des futurs parcs éoliens en mer ce qui permettra la création d’environ 2 000 emplois.

Une équipe chargée des relations portuaires, industrielles et territoriales a été mise en place et travaille en lien étroit avec les entreprises locales pour les accompagner vers le marché de l’éolien en mer.

Cette équipe mène des actions d’information des entreprises et des acteurs socio-économiques sur les besoins industriels du projet et les opportunités de création d’activités associées (journées d’information, rendez-vous d’affaires,…).

Depuis 2007, de nombreuses études ont été réalisées sur la zone du projet en partenariat avec des associations environnementales locales et des bureaux d’études reconnus en France.

Ce travail effectué à l’aide de mesures en mer, analyses en laboratoire et modélisations numériques, a permis une prise en compte des principaux enjeux du territoire :

  • Les fonds marins et l’hydrodynamisme qui conditionnent l’évolution du trait de côte, la qualité des eaux et des sédiments.
  • Les espèces halieutiques.
  • L’avifaune.
  • Les espèces benthiques et les mammifères marins.
  • Le paysage.