Travaux en mer

Calendrier de construction

Installation des fondations et des éoliennes

 

Samedi 17 septembre, l’installation en mer de la dernière fondation gravitaire s’est achevée avec succès. Les 71 fondations ont été transportées du quai Bougainville au Havre sur le site du futur parc éolien en mer à 13 km des côtes de Fécamp, puis le navire installateur Sleipnir d’Heerema, l’un des plus gros navires-grues au monde, a procédé à leur installation en les déposant une à une sur le fond marin.

Sur les fondations reposent les pièces de transition de couleur jaune qui accueilleront les éoliennes. Elles seront installées progressivement courant 2023, pour une mise en service complète du parc prévue pour fin 2023.

 

Installation de la sous-station électrique

Après l’installation de la fondation « jacket », la sous-station électrique a été posée le jeudi 11 août. L’opération, réalisée par le navire installateur Orion de la société DEME Offshore, s’est déroulée en quelques heures seulement à 17 km des côtes.

Conçue et fabriquée à Saint-Nazaire par les Chantiers de l’Atlantique, la sous-station électrique est le point névralgique du futur système électrique. Elle centralisera l’électricité produite par les 71 éoliennes et la transformera pour l’envoyer à terre via 2 câbles sous-marins puis souterrains jusqu’au poste électrique situé à Sainneville-sur-Seine.

 

Installations des câbles

 

Les câbles sous-marins inter-éoliens, de 137 à 148 mm de diamètre, reliant les éoliennes à la sous-station électrique en mer seront majoritairement ensouillés.

Une liaison double à 225 000 volts sous-marine, puis souterraine permettra d’acheminer l’électricité produite par les éoliennes, depuis le poste électrique en mer, vers les zones de consommation à terre. Pour suivre ces travaux réalisés par RTE, c’est ici.