Actualités

L’effet récif joue pleinement au pied du mât de mesures – Vidéo

I

Implanté en 2015 au large des côtes de Fécamp et au cœur de l’espace du futur parc éolien en mer, le mât de mesures permet d’effectuer de nombreux relevés d’informations préalables à la construction du parc. En particulier, sa période longue d’installation est un observatoire idéale de la façon dont l’environnement sous-marin prend en compte les fondations du mât pour se les approprier.

Ainsi, après une première plongée en 2019, une deuxième a eu lieu au printemps 2021 pour étudier l’état de la faune et de la flore au pied de ce mât. Et les résultats sont particulièrement satisfaisants !

Premier constat, le mât est désormais recouvert à 100 % de matière, preuve de la parfaite intégration de ce support dans l’environnement naturel sous-marin. De nombreuses espèces végétales ou animales sont venus coloniser le support et y fixer leur développement ou leur habitat.

Lors de cette plongée, ce sont plus de 31 espèces différentes qui ont pu être observées aux abords du mât : tourteaux, homards bleus, congres et autres blennies.

La densité de faune et de flore constatée permet de conforter l’la présence d’un effet récif que joueront les futures fondations gravitaires des éoliennes, favorisant le développement et la fixation d’une biodiversité plus dense demain qu’aujourd’hui.

REGARDEZ NOTRE VIDÉO ICI, ou en cliquant directement sur l’image ci-dessous.